La Grande Guerre au festival d’Avignon

Tranchées : un spectacle de la Compagnie Zapoï
Tranchées : un spectacle de la Compagnie Zapoï

Corinne François-Denève, Maître de conférences en Lettres à l’université de Versailles Saint-Quentin en Yvelines et membre du Centre d’Histoire Culturelle des Sociétés Contemporaines (CHCSC) a chroniqué pour le site Rue du Théâtre les pièces ayant pour thème la Grande Guerre cette année au festival d’Avignon. Elle nous a aimablement fait parvenir les liens vers ses chroniques qui offrent une belle plongée critique de la création théâtrale contemporaine quand elle se frotte à la Première Guerre mondiale. Son « coup de cœur » est le spectacle de marionnettes Tranchées de la Compagnie Zapoï.

Les critiques de Corinne François-Denève:

La Fleur au fusil de François Bourcier
Les Tranchées de Manuel Pratt
Tranchées de la Compagnie Zapoï
Victoire, la fille du soldat inconnu (les femmes après la Grande Guerre) de Sylvie Gravagna
Apollinaire s’en va-t-en guerre de Le Vent en poupe

Vous pouvez suivre Corinne François-Denève sur Twitter @FRANCOISDENEVE

 


Une réflexion au sujet de « La Grande Guerre au festival d’Avignon »

  1. CENTENAIRE 14-18 au FESTIVAL OFF AVIGNON 2014 !!!

    « CAPITAINE CONAN »(Prix Goncourt / Ed. AlbinMichel)
    d’après Roger VERCEL

    Adaptation : Laurence Vercel & Alain Daumer

    « Tuer un type, ça tout le monde pouvait le faire ! Mais en le tuant loger la peur dans le crâne de 10.000 autres, ça c’était notre boulot ! Pour ça fallait y aller au couteau ! »

    1918 l’Armistice !
    Mais dans une forêt au bord du Danube, le groupe de « nettoyeurs » de corps franc du capitaine Conan est toujours mobilisé !

    Cette création nous offre, à travers ce récit de guerre et ce témoignage sur la justice militaire, un extraordinaire portrait du capitaine Conan qui éveille tout à la fois la pitié, la sympathie et l’horreur ! Militaire, non : guerrier né qui s’ignorait !
    Il se révèle « sans peur » mais non « sans reproche ».
    La vie civile laissera le capitaine Conan inadapté et inadaptable !

    Interprète : Alain Daumer (« La Chute » & « Jean Valjean »)

    A propos de Roger VERCEL :
    «…C’est admirable ! Je vous le dis en toute spontanéité. »
    Romain ROLLAND (Prix Nobel de littérature)

    Au sein de l´œuvre abondante de Roger Vercel « Capitaine Conan » occupe une place à part : nourri par l´expérience personnelle de son auteur qui fit la guerre sur le front d´Orient, et dont le cinéaste Bertrand Tavernier s´est inspiré.
    •Capitaine Conan, 1996 (réal. Bertrand Tavernier, avec Philippe Torreton, Samuel Le Bihan, Bernard Le Coq)

    THEATRE de la TACHE d’ENCRE
    Vendredi 4 au Dimanche 27 JUILLET à 13h

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *