Tous les articles par Caroline Fontaine

Une guerre fratricide ? Juifs allemands et français dans la Grande Guerre

 

Vendredi 14 novembre 2014 de 11 h à 18 h

Journée d’études organisée par le Labo 3L.AM de l’université du Maine et le laboratoire CECILLE de l’université Lille III en partenariat avec le Musée d’art et d’histoire du Judaïsme.

Avec la participation d’Annette Becker, université Paris Ouest Nanterre La Défense ; Martine Benoît, université Lille III ; Dorothea Bohnekamp, université Paris III-Sorbonne nouvelle ; Marie Brunhes, université Lille III ; Danielle Delmaire, université Lille III ; Laurence Guillon, université Paris Ouest Nanterre La Défense ; Prof. Krumeich, université de Düsseldorf ; Philippe Landau, archives du Consistoire central ; Heidi Knörzer, École polytechnique

PROGRAMME

11 h
Accueil des participants

11 h 15
Introduction
Martine Benoit (Lille 3) et Dorothea Bohnekamp (Paris 3)

I. JUIFS FRANÇAIS ET ALLEMANDS DANS LA GRANDE GUERRE : L’IDENTITÉ DÉCHIRÉE

11 h 30
Le comptage des juifs, les Protocoles des Sages de Sion et le « complot júdéo-bolchévique » : Un nouveau antisémitisme meurtrier à l´issue d´une Grande guerre perdue
Prof. Gerd Krumeich (Université de Düsseldorf)

12 h 40
Français israélites ou Juifs en guerre ?
Philippe Landau (Directeur des archives du Consistoire central)

13 h 15
Déjeuner

II. ÉCRITS DE GUERRE, ÉCRITS « ENGAGÉS » ?

14 h 30
Martin Buber et la Guerre
Dominique Bourel (Paris IV – CNRS)

15 h 05
Un rabbin au cœur du conflit : les récits de guerre de Leo Baeck
Laurence Guillon (MCF, Université Paris Ouest-Nanterre)

15 h 40
D’une guerre à l’autre : les guerres de 1870-1871 et de 1914-1918 dans l’Allgemeine Zeitung des Judenthums et les Archives israélites
Heidi Knörzer (MCF, Ecole polytechnique)

16 h 10
Regards croisés – la rencontre entre ‘Juifs de l’Est’ et ‘Juifs de l’Ouest’ dans la Grande Guerre
Martine Benoit et Marie Brunhes (Université Lille 3)

III. DE LA GUERRE À L’EUROPE : MÉMOIRES PARTAGÉES DE LA GRANDE GUERRE

16 h 40
Juifs européens dans la Grande Guerre, des fronts contrastés
Annette Becker (PR, Université Paris Ouest-Nanterre)

17 h 15
La mémoire juive de la Guerre en France et en Allemagne
Dorothea Bohnekamp (MCF, Université Sorbonne nouvelle – Paris 3)

17 h 45
Conclusion de la Journée
Danielle Delmaire (PR, Université de Lille 3)

Tarifs
Accès gratuit sur réservation
Réservation indispensable
par mél à reservations@mahj.org

ou par téléphone au 01 53 01 86 48
du lundi au vendredi
de 14 h à 17 h 30

 

Conférence : Jaurès face au danger de guerre Gilles CANDAR

INVITATION

Le Centre international de recherche de

l’Historial de la Grande Guerre

est heureux de vous inviter à la

conférence de Gilles CANDAR*

Jaurès face au danger de guerre

Mardi 11 novembre 2014, 15H

à l’Historial de la Grande Guerre (Péronne)

Coll. Historial de la Grande Guerre, Péronne, Somme. Photo Yazid Medmoun
Coll. Historial de la Grande Guerre, Péronne, Somme.Photo Yazid Medmoun 

Tôt confronté aux perspectives comme aux réalités de la guerre, Jaurès est convaincu à partir du conflit russo-japonais de 1904 du caractère potentiellement imminent d’une conflagration générale en Europe. Cette analyse fonde l’essentiel de sa stratégie politique au cours de la décennie: choix de l’unité socialiste, de la construction d’une force prolétarienne autonome, d’un engagement dans une stratégie internationale. Son axe est d’abord celui de l’Internationale socialiste qu’il cherche à gagner à une action coordonnée contre le danger de guerre. Mais il adapte et complexifie sans cesse son dispositif cherchant notamment dans les dernières années à l’insérer dans un jeu plus vaste, en liaison avec les mouvements libéraux et progressistes, et sans refuser non plus de penser et de préparer une guerre toujours possible avec l’Allemagne. Au printemps 1914, il est en droit d’apprécier le progrès des forces de paix, sans que celles-ci puissent prétendre avoir obtenu de succès décisif. La catastrophe d’août 1914 ne signifie pas pour autant la ruine de sa politique. Gilles CANDAR* (Président de la Société d’études jaurésiennes)

Réservation tel : 03 22 83 14 18

Renseignement : c.fontaine@historial.org 

Entrée libre dans la limite des places disponibles

*Historien  spécialiste des xixe et xxe siècles et des gauches françaises, professeur en classes préparatoires, Gilles Candar est le président de la Société d’études jaurésiennes depuis 2005. Avec Madeleine Rebérioux (1920-2005), il est chargé de la coordination des Œuvres de Jean Jaurès chez Fayard (9 volumes parus en sur dix-sept prévus au total). Il est aussi membre depuis 1992 du comité de rédaction de la revue Mil neuf cent : Revue d’histoire intellectuelle

Il a notamment publié cette année :  Jean Jaurès, Justice d’abord !, anthologie Le Monde/Rue des écoles, coll. « Les rebelles » dirigée par Jean-Noël Jeanneney avec Grégoire Kauffmann, 2012. Jean Jaurès, avec Vincent Duclert, Fayard, 2014. Jean Jaurès. Une vie pour l’humanité, avec Romain Ducoulombier et Magali Lacousse, catalogue de l’exposition « Jaurès » aux Archives nationales, hôtel de Soubise à Paris, mars-juin 2014, Beaux-Arts éditions, 2014.

Société d’études jaurésiennes : http://www.jaures.info/welcome/index.php

Cahiers Jaurès : http://www.cahiers.jaures.info/sommaire.php?id=28
Illustration : Jean Jaurès Collection Historial de la Grande Guerre, Péronne (Somme)
Photo : Yazid Medmoun CG80

L’entrée en guerre.

A l’occasion du 100ème anniversaire de l’entrée en guerre
(jour pour jour, heure pour heure)
le centre international de recherche de l’Historial
est heureux de vous inviter à
la conférence de Jean-Jacques Becker :

L’entrée en guerre

Dimanche 3 août 2014, 18H
Historial de la Grande Guerre, Péronne
Salle audiovisuelle

Le ler août 1914, vers 16 heures à quelques minutes d’intervalle, la France et l’Allemagne décrétaient la mobilisation générale. Le 3 août 1914 à 18 heures, l’Allemagne déclarait la guerre à la France. Ce qu’on allait appeler très vite le Grande Guerre avait commencé.
Comment en est-on arrivé là ?
Jean-Jacques BECKER
Professeur émérite Paris Ouest Nanterre – La Défense, Président d’honneur du Centre international de recherche de l’Historial de la Grande Guerre

Entrée libre dans la limite des places disponibles, inscription conseillée.
Pour tout renseignement : c.fontaine@historial.org tel : 03 22 83 54 13
Illustration : Affiche de mobilisation générale. Collection Historial de la Grande Guerre, Péronne (Somme) Photo : Yazid Medmoun CG80

Les atrocités de guerre, enjeu de propagande

Les atrocités de guerre, enjeu de propagande 

Articles  d’Annette Becker (Vice-présidente du centre international de recherche de l’Historial de la Grande Guerre, Université Paris Ouest Nanterre la Défense, IUF) et Larissa Wegner (Collaboratrice scientifique à la chaire d’histoire contemporaine de Fribourg)

http://centenaire.org/fr/les-atrocites-de-guerre-enjeu-de-propagande-dannette-becker-et-larissa-wegner

Lundi 11 novembre 2013, Historial de la Grande Guerre

Table ronde à 15h30 : « Le centenaire et l’Historial de la Grande Guerre »

Avec la participation des historiens : Annette Becker, Laurence van Ypersele, Arndt Weinrich, du conservateur en chef : Marie-Pascale Prévost-Bault et du directeur : Hervé François.

Modérateur : Jean-Jacques Becker (président d’honneur du centre international de recherche)

 Tous les pays ont maintenant dévoilé le programme de leur commémoration nationale, en l’organisant chacun selon un modus operandi particulier.
Le Centenaire apparaît ainsi comme un moment privilégié pour faire le point sur la Grande Guerre en Europe, au travers du prisme des commémorations. Que nous apprennent-elles sur nos propres pays et sur nos voisins ? Et l’Historial  dans tout cela ? Quelle sera sa place dans le Centenaire et dans l’offre muséale internationale?
Autour de ce questionnement, s’articuleront les réflexions des historiens et des responsables de l’Historial, à la fois témoins, observateurs et acteurs du Centenaire.

 Cérémonie de remise des bourses à 17h00 : 

Cérémonie de remise des bourses Gerda Henkel du Centre international de recherche de l’Historial de la Grande Guerre par Christian Manable, Président du Conseil général de la Somme, un représentant de la Fondation Gerda Henkel (sous réserve), Pierre Linéatte, Président de l’Historial de la Grande Guerre et Jean-Jacques Becker Président d’honneur du Centre de Recherche en salle audiovisuelle,

Conclusion de cette journée autour du verre de l’amitié, Café du musée.

 Pour tout renseignement c.fontaine@historial.org    Tél : 03 22 83 54 13 /  06 81 61 61 97

 Entrée libre  (dans la limite des places disponibles)

 

 

 

« 1913, l’attente de la guerre ? » Dimanche 27 octobre, 15 H, Historial

Conférence

« 1913, l’attente de la guerre ? » 

Par Jean-Jacques Becker, Professeur émérite Université Paris X-Nanterre, Président d’honneur du Centre intenational de recherche de l’Historial

Après la Grande Guerre, il était difficile de dire et même de penser que cette guerre qui avait fait dix millions de morts aurait pu ne pas avoir lieu. D’où l’idée générale qu’elle avait été inéluctable. En a-t-il bien été ainsi ? Certes la période de l’avant-guerre avait souvent été troublée, crises marocaines de 1905 et de 1911, guerres balkaniques de 1912-1913, les principales puissances européennes  divisées en deux groupes antagonistes, renforcement des armées d’active française et allemande, Jaurès consacrant son éloquence à lutter pour la paix… L’histoire ne se réécrit pas, mais un siècle plus tard et depuis longtemps, n’est-il pas légitime de se demander si vraiment, en 1913, dans leur masse, les populations européennes étaient dans « l’attente » de cette guerre qui allait changer la face du monde ?

Entrée libre dans la limite des places disponibles.  Tél 03.22.83.14.18

Sortie de : La Première Guerre mondiale – Combats – Fayard

9782213668789-X

Sortie de COMBATS  tome 1 (sur 3) de  La Première Guerre mondiale chez Fayard : version française de Cambridge History of the First World War à la Cambridge University Press sous la direction de Jay WINTER et du Comité directeur du Centre international de recherche de l’Historial de la Grande Guerre, Péronne (Somme).

http://www.fayard.fr/la-premiere-guerre-mondiale-tome-1-9782213668789

La Fabrique de l’Histoire avec Stéphane Audoin-Rouzeau

La Fabrique de l'Histoire

Emission La Fabrique de l'Histoire

du lundi au vendredi de 9h06 à 10h

 

Ecoutez l'émission 53 minutes

Histoire/Actualités du vendredi 13/09/13 : Stéphane Audoin-Rouzeau 5

13.09.2013 – 09:06 Écouter l'émissionAjouter à ma liste de lectureRecevoir l'émission sur mon mobile

 

Feuilleton : La fabrique du centenaire par Anaïs Kien

Avec Stéphane Audoin-Rouzeau, historien, directeur d’études à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS) et président du Centre international de Recherche de l’Historial de la Grande Guerre à Péronne pour son ouvrage «Quelle histoire – Une récit de filiation (1914-2014) » (éd. EHESS).

Avec Anne Simonin, historienne, chercheur au CNRS, directeur de la Maison Française d’Oxford,  pour le colloque «La loi en Révolution 1789-1795 – Fonder l’ordre et établir la norme» aux Archives nationales et à l’université Paris I Panthéon-Sorbonne.

Chronique «Biographie» de Séverine Liatard : « Mahomet – Le lecteur divin » Olivier Hanne

 Invité(s) :
Stéphane Audoin-Rouzeau, historien spécialiste de la Grande guerre, professeur à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales
Anne Simonin, historienne, chercheur au CNRS, directeur de la Maison Française d’Oxford

La Grande Guerre dans les romans de la rentrée avec Annette Becker

 
La Fabrique de l'Histoire

La Fabrique de l’Histoire

Syndiquer le contenu par Emmanuel Laurentin Le site de l’émission

Emission La Fabrique de l'Histoiredu lundi au vendredi de 9h06 à 10h

 

Ecoutez l'émission 53 minutes

L’histoire dans les romans de la rentrée 3/4 4

11.09.2013 – 09:06 Écouter l'émissionAjouter à ma liste de lectureRecevoir l'émission sur mon mobile

 

Au menu de ce jour, en discussion avec notre collège d’historien Annette Becker, Christophe Pébarthe, Jean-Clément Martin et Perrine Kervran

Aujourd’hui 3 romans autour du thème de la guerre

–  «Le dernier arbre» de Tim Gautreaux (éd. Le Seuil)

«Une rançon» David Malouf (éd. Albin Michel)

«Arden» Frédéric Verger (éd. Gallimard)

La Grande Guerre dans les romans de la rentrée 1/3

Syndiquer le contenu par Emmanuel Laurentin Le site de l’émission Emission La Fabrique de l'Histoire

du lundi au vendredi de 9h06 à 10h

 

Ecoutez l'émission 53 minutes

L’histoire dans les romans de la rentrée 1/4 8

09.09.2013 – 09:06 Écouter l'émissionAjouter à ma liste de lectureRecevoir l'émission sur mon mobile

 

Cette semaine,  nous nous intéresserons aux romans de cette rentrée littéraire qui prennent appui sur des événements ou des personnages historiques …

Aujourd’hui, entretien avec Pierre Lemaitre,  pour son ouvrage «Au revoir là-haut» (éd. Albin Michel) 

 

Thème(s) : Histoire| Roman| guerre 14/18

Document(s)