Mathieu Panoryia

Quel est votre sujet de recherche en thèse ou en master ?

Mon sujet de thèse n’a pas de rapport avec la Première Guerre mondiale, mais je suis guide-conférencier dans les forts de Vaux et de Douaumont, et agent d’accueil au Monument de la Victoire de Verdun. Je m’intéresse particulièrement, avec un travail sur les sources primaires, à l’expérience combattante dans les forts de Verdun.

Pourquoi avez-vous choisi de travailler sur la Première Guerre mondiale ?

Je suis né et ai grandi à Verdun, et son champ de bataille est mon terrain de jeu depuis mes plus jeunes années, ce qui marque une vie. Puis c’est mon travail qui m’a amené à approfondir.

Quel est votre livre préféré traitant de la Première Guerre mondiale et pourquoi l’est-il ?

Mon livre préféré sur le sujet change très souvent, mais en ce moment je choisirais sûrement Capitaine Conan de Roger Vercel, qui montre brillamment comment la guerre marque profondément la psychologie des combattants, les transforme, et détruit après coup les survivants à petit feu.