Archives par mot-clé : Nord

Journée d’étude : Vivre l’occupation sur le front Ouest pendant la Première Guerre mondiale

Parade de la garde, rue Nationale à Lille, AdN, 30 Fi guerre 14-18/278
Parade de la garde, rue Nationale à Lille, AdN, 30 Fi guerre 14-18/278

Vivre l’occupation sur le front Ouest

pendant la Première Guerre mondiale

Programme

Date : 13 février 2015

Lieu : IRHiS, Université Lille 3, salle de séminaire (A1 152)

Plan d’accès : http://irhis.recherche.univ-lille3.fr/dossierPDF/plan-metro-lille3-irhis.pdf

10h Accueil : Sylvie Aprile (Directrice du laboratoire IRHiS)

Introduction : Yves Le Maner (Directeur de la mission « Histoire, Mémoire, Commémoration » au Conseil régional du Nord – Pas-de-Calais)

 

10h30 Session 1 : Occupation et rapprochements avec l’ennemi

Président/rapporteur : Emmanuel Debruyne (Institut d’Etudes avancées de Paris)

– Florent Verfaillie (Cegesoma Bruxelles), Résistants et collaborateurs de la Grande Guerre

– Gertjan Leenders (Université de Gand), Les dénonciations à l’ennemi en Belgique occupée

– Elise Rezsöhazy (Université catholique de Louvain), Mélanie Bost (Cegesoma Bruxelles), Les agents du contre-espionnage allemand en Belgique occupée

– Jan Naert (Université de Gand), La répression des bourgmestres de la Belgique occupée après la guerre

 

12h30 Déjeuner – buffet

 

13h30 Session 2 : Approches sociales et culturelles des sociétés occupées

Président/rapporteur : Philippe Nivet (Université de Picardie)

– James Connolly (Université de Manchester), L’occupation du département du Nord et la « culture de l’occupé »

– Philippe Salson (Université Montpellier 3), Peut-on faire une lecture sociale de l’expérience d’occupation ?

– Antoon Vrints (Université de Gand), Les normes de conduite en Belgique occupée

 

15h30 Pause

 

15h45 Session 3 : Mémoires françaises et belges de l’occupation

Présidente/rapportrice : Elise Julien (Université Lille 3)

– Laurence van Ypersele (Université catholique de Louvain) et Karla Vanreapenbusch (Cegesoma Bruxelles), Les traces de l’occupation 14-18 dans trois villes belges

– Matthias Meirlaen (Université Lille 3), Commémorer la Grande Guerre dans le Nord-Pas-de-Calais occupé

 

17h Conclusions : Annette Becker (Université Paris 10)

 

17h30 Fin de la journée

Contacts :

Matthias Meirlaen : matthias.meirlaen@univ-lille3.fr

Elise Julien : elise.julien@sciencespo-lille.eu

Littérature, identités régionales et Grande Guerre

Littérature et Grande Guerre

 

Littérature, identités régionales et Grande Guerre

Journée d’étude à Clermont-Ferrand (UBP – CHEC – MSH Clermont-Ferrand)

28 novembre 2014 – MSH Clermont-Ferrand, salle 220, 9h-16h.

Comité d’organisation : Nicolas Beaupré, Vincent Flauraud, Aline Fryszman.

 

L’échelle régionale a été longtemps été délaissée par les spécialistes de la Grande Guerre. Elle permet pourtant de se rapprocher des communautés locales en guerre, d’étudier la manière dont individus et groupes s’appuient sur des solidarités préexistantes pour faire face au conflit, mobilisent leurs identités locales et régionales dans une guerre entre nations et comment ils reconfigurent – ou non – les liens entre les « petites patries » et la « grande patrie ».

Comme la littérature joue un rôle dans l’élaboration – mais aussi à la remise en question – des identités territoriales, elle contribua également à forger et / ou à interroger les identités de guerre et d’après-guerre. Le récit de guerre notamment participa à la construction de l’expérience de guerre et de l’identité combattante. Les études pourtant très foisonnantes qui lui sont consacrées ont toutefois largement négligé les littératures régionales et régionalistes et les allusions aux régions d’appartenance dans la littérature combattante. De leur côté, les études consacrées aux littératures régionales s’arrêtent souvent à l’aube de la Grande Guerre ou l’englobent sans s’y arrêter avec précision. Le but de cette journée d’étude sera justement de combler ces lacunes.

Programme

            Matin 9h-12h15

9h

Mot d’accueil par Philippe Bourdin, directeur du CHEC

9h15-9h30

Introduction

Nicolas Beaupré (Université Blaise Pascal, CHEC, Clermont-Ferrand, IUF, Centre International de recherche de l’Historial de la Grande Guerre, Péronne)

9h30-9h55

Littérature(s), identité(s) régionale(s) et Grande Guerre en Bretagne

Yann Lagadec (Université de Rennes 2)

9h55-10h20

Trois écrivains bretons face à l’expérience de La Première Guerre mondiale : Guéhenno, Guilloux et Lefebvre et la difficile construction d’une identité régionale progressiste

Benoît Kermoal (EHESS, Paris)

10h20-10H40

Discussion modérée par Vincent Flauraud (Université Blaise Pascal, CHEC, Clermont-Ferrand)

10h40-11h : pause café

11h-11h25

« Canchon d’guerre » : un peu de chez soi dans les tranchées. Chants et chansons ch’timis

Michaël Bourlet (Écoles de Saint-Cyr-Coëtquidan)

11h25-11h50

La Grande Guerre de la littérature catalane.

Réflexion transfrontalière sur l’écriture en catalan durant la Première Guerre mondiale

Nicolas Berjoan (Aix-Marseille Université, Casa de Velázquez)

11H50-12H30

Discussion modérée par Nicolas Beaupré

            Après-midi 13h45-16h

13h45-14h10

Guignol, voix de Lyon et des Lyonnais, au cœur de la guerre

Bruno Fouillet (Lycée Louis Armand, Villefranche sur Saône)

14h10-14h35

Henri Pourrat, Les Montagnards entre petite et grande patrie

Pierre Cornu (Université Lumière Lyon 2)

14h35-15h

La Grande Guerre d’Alexandre Vialatte, ou « La mue périlleuse ».

De l’Auvergne à l’Allemagne (1916-1959)

Catherine Milkovitch-Rioux (Université Blaise Pascal, CELIS, Clermont-Ferrand)

15h-15h30

Discussion modérée par Aline Fryszman (CPGE, Lycée Blaise Pascal, Clermont-Ferrand)

15h30-16h

Débats conclusifs sur l’ensemble de la journée animés par Vincent Flauraud et Aline Fryszman

 

 

Offre de Post-Doc à Lille : Retracer la Grande Guerre

IRHiSLogo1Élise Julien (Sciences Po Lille) nous informe de la publication d’une offre de post-doc dans le cadre du projet de recherche « Retracer la Grande Guerre » (Programme émergent financé par le Conseil Régional Nord – Pas-de-Calais).
L’IRHiS recrute pour le 1er octobre 2013 un/e post-doctorant/e qui sera chargé/e de l’animation du projet.

L’offre est consultable en ligne ici