Archives par mot-clé : Ténacité

Historicités et temporalités de la Grande Guerre

Le dossier du dernier numéro (n°117 de Janvier-Mars 2013) de Vingtième Siècle. Revue d’Histoire est consacré aux « Historicités du 20e Siècle ». Il est dirigé par Quentin Deluermoz et Ludivine Bantigny. Il contient notamment un article de Nicolas Beaupré, membre du Centre International de Recherche de l’Historial de la Grande Guerre intitulé : « La guerre comme expérience du temps et le temps comme expérience de guerre. Hypothèses pour une histoire du rapport au temps des soldats français de la Grande Guerre » (p. 167-181).

En voici un court résumé  :

Cet article interroge l’intérêt et la possibilité d’une histoire du rapport au temps des combattants français de la Grande Guerre. Il se penche tout d’abord sur la question des sources. Il montre alors que récits comme journaux intimes, correspondances ou poèmes, qui sont les sources indispensables à ce type d’histoire, génèrent de puissants effets de sources dont il absolument est nécessaire de tenir compte. Toutefois il semble pertinent de s’interroger sur l’existence ou non de micro régimes d’historicités liés à l’expérience de guerre. Cet article montre en effet que l’expérience de guerre au front est également une expérience particulière du temps où peuvent par exemple se conjuguer un temps immobile et des projections dans l’avenir recelant parfois de grandes attentes. Il montre aussi l’importance de l’appréhension de la guerre comme parenthèse temporelle pour les combattants. On peut même imaginer que dans ce rapport à un temps à la fois subi mais également élaboré par les combattants eux-mêmes – notamment dans l’écriture quotidienne de lettres et de carnets – réside peut-être l’une des raisons de leur ténacité au front.

Le numéro de la revue et l’article sont consultable sur CAIRN.