invitation : Conférence “Les gueules cassées dans l’après-guerre” Sophie Delaporte, Jeudi 29 avril, 19H

Jeudi 29 avril 2021 à 19H

Le Centre international de Recherche

et l’Historial de la Grande Guerre

sont heureux de vous inviter à la conférence de

Sophie Delaporte

de l’Université de Picardie Jules Verne :

“Les gueules cassées dans l’après-guerre”

Jeudi 29 avril 2021 à 19H

(Conférence 45 mn questions 15 mn)

Délégation de cinq fantassins « gueules cassées » pour la signature du traité de Versailles 28 juin 1919. Coll. Historial de la Grande Guerre.

en vous inscrivant par email à

accueilmediation@historial.org

vous recevrez le lien Zoom de la conférence.

On estime à environ 50.000 le nombre de combattants français dont la blessure reçue au visage a fait défiguration. Nous nous arrêterons ici sur l’itinéraire de l’un d’entre eux, Albert Jugon. En effet ce dernier s’érige en figure emblématique de la violence nouvelle du champ de bataille et de l’impact sur les chairs de ceux chargés de la faire. Blessé en septembre 1914, il n’a quitté l’hôpital qu’en 1919, fier de porter le visage que lui avait fait le chirurgien Morestin, au Val-de-Grâce. Nous nous intéresserons surtout à sa vie d’après afin de voir de quelle manière Albert Jugon (second en partant de la droite) a reconstruit du lien social et s’est réadapté à la vie civile dans l’après-guerre.

Maître de conférences habilitée à l’Université de Picardie Jules Verne, Sophie Delaporte est une grande spécialiste de l’histoire de la médecine pendant la Grande Guerre. Elle a soutenu une thèse de doctorat en Histoire contemporaine : « Le discours médical sur les blessures et les maladies pendant la Première Guerre mondiale », sous la direction de Stéphane Audoin-Rouzeau, Université de Picardie Jules Verne, janvier 1999 (Travail qui a bénéficié d’une bourse d’étude du Centre de recherche de l’Historial de Péronne –Somme et d’une bourse du CEHD de Vincennes). Puis en 2013 elle soutien son Habilitation à diriger des recherches : « Traumatismes et représentations. Les corps, l’atteinte, les soins, la guerre, XIXe-XXIe siècle ».

Publications :

« ‘‘Gueules cassées’’, les blessés de la face de la Grande Guerre », Noêsis, Agnès Viénot, 1996, 2001, 2003 (France Loisirs), 2004.

« Les médecins dans la Grande Guerre, 1914-1918 », Bayard, 2003.

« Samedi 22 août 1914 : un médecin dans la bataille » Odile Jacob, 2016.

« Visages de guerre, les gueules cassées de la guerre de Sécession à nos jours », Belin, 2017.

« Pierre Schoendoerffer ou la guerre: des vaincus et des survivants (Indochine, Algérie,Vietnam) », Nouveau MondeEditions, 2018.

https://www.u-picardie.fr/medias/fichier/cv-sophie-delaporte_1538726701853-pdf?ID_FICHE=15346

 

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.