conférence : Samedi 27 novembre, 15H, « L’architecture de la reconstruction. Construire le régionalisme ou la modernité ? » Richard Klein

Nous sommes très heureux de vous inviter le  Samedi 27 novembre 2021, 15H à l’Historial de la Grande Guerre à la conférence :

« L’architecture de la reconstruction. Construire le régionalisme ou la modernité ? »

de Richard KLEIN  (Ecole nationale supérieure d’architecture et de paysage de Lille) 

La reconstruction des régions dévastées lors de la Première Guerre mondiale a contribué au développement de l’architecture régionaliste dans la France de l’entre-deux guerres. Les architectes inventèrent alors des formes à la fois héritées du siècle de l’éclectisme et influencées par l’exposition parisienne des arts décoratifs de 1925. C’est vraisemblablement la tentative de concilier les tendances du régionalisme et les principes naissants de la modernité qui permet de mieux appréhender la variété et les qualités plastiques des architectures reconstruites après les destructions de la Grande Guerre.

Richard Klein est architecte, historien de l’architecture, Professeur à l’Ecole nationale supérieure d’architecture et de paysage de Lille, Président de docomomo France. Ses recherches portent sur l’histoire de l’architecture du XXe siècle. Parmi ses derniers ouvrages publiés : A quoi sert l’histoire de l’architecture aujourd’hui ?, Paris, Hermann, 2018. Les maisons de la culture en France, Paris, éditions du patrimoine, 2018. Dialogues sur l’invention, Roland Simounet, Paris, Les productions du Effa, 2017 (réédition de l’édition de 2005). Robert Mallet-Stevens, La villa Cavrois, Paris, Picard, 2015 (réédition de l’édition de 2005), préface de Jack Lang.
La conférence sera suivie du verre de l’amitié.  
Pass sanitaire et masque obligatoires

Renseignement/inscription : cir@historial.org


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.