Nicolas WERTH « Le douloureux enfantement d’une nation sur une terre de sang : Ukraine, XXème XXIème Siècles » Amiens, vendredi 10 novembre, 16h30

L’Université de Picardie Jules Verne et le Centre international de Recherche de l’Historial de la Grande Guerre ont organiser le

vendredi 10 novembre 2023 au Logis du Roy, 80000 AMIENS,

une conférence de Nicolas Werth (CNRS) :

« Le douloureux enfantement d’une nation sur une terre de sang : Ukraine, XXème XXIème    Siècles »

qu’ils vous invitent à retrouver ici en vidéo : https://webtv.u-picardie.fr/watch_video.php?v=5DD93C3A5CEA0D032F790C9C69FA2DC8

et la  publication ici : Brève histoire d’une « terre de sang » : l’Ukraine au XXe et XXIe siècles | Politika

Photo Victor Borinets : Tranchées près de Bakhmout. novembre 2022

Nicolas Werth, directeur de recherches émérite au CNRS, est spécialiste de l’histoire soviétique, et plus particulièrement du stalinisme et de la violence d’Etat en URSS. Il est l’auteur d’une vingtaine d’ouvrages. Parmi les derniers : Les grandes famines soviétiques (PUF, 2020); Poutine, Historien en chef (Gallimard, coll.Tracts, 2022); Le communisme au village (Belles-Lettres, 2023).

Présentation

Ce n’est qu’en 1991 que l’Ukraine, « terre de confins » (tel est le sens premier du mot « Ukraine ») s’est constituée en un Etat-Nation, au terme d’un long et douloureux cheminement marqué par l’échec, en 1917–1920, d’une première indépendance consécutive aux révolutions de 1917 qui ont mis à bas l’Empire russe. Le 1er décembre 1991, plus de 90% des citoyens de ce qui est encore la République Socialiste Soviétique d’Ukraine se prononcent en faveur de l’indépendance. Une indépendance aujourd’hui contestée par le régime de Vladimir Poutine, qui n’a pas hésité à déclencher la première guerre d’envergure sur le sol européen au XXIème siècle afin de soi-disant “dénazifier” et “démilitariser” l’Ukraine. Une Ukraine redevenue dès lors une « terre de sang ».

Pour tout renseignement/inscription : cir@historial.org

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.